CARNET d'ITALIE




Accueil

Portail

Italie


Autres carnets
de voyages et photographies








Moteur de recherche interne :





Ajouter vos Favoris

Newsletter

Mail Webmaster

L'ITALIE EN BREF

 
PRÉPARER VOTRE VOYAGE ET PARTIR QUAND ??? Voir également rubrique "Infos Utiles"

juin à septembre Juillet et août (grosses chaleurs possibles)

LE CLIMAT & TEMPÉRATURES MOYENNES (en degré Celsius & jour / nuit) ???

/ Climat classique, continental au nord avec hivers froids et étés chauds, méditerranéen au sud avec hivers doux et étés secs. Températures moyennes : janvier 6/-1, avril 17/8, juillet 28/18, octobre 18/9. Température moyenne de l'eau de mer 25°

LES POINTS FORTS ET FAIBLES ???

Un pouvoir d'attraction exceptionnel : le passé (témoignages artistiques et architecturaux) et le présent (loisirs balnéaires et alpestres) se conjuguent pour multiplier les raisons de voyager. Un patrimoine artistique et culturel d'une très haute valeur. La proximité, qui permet d'organiser des week-ends dans les nombreuses villes ou régions qui méritent une visite.
La surcharge touristique lors de la Semaine Sainte et durant les mois d'été. La visite de Venise, par exemple, doit être absolument recherchée dans les périodes creuses de l'année.

LE SHOPPING LOCAL (pensez bien au tourisme responsable) ???

Des masques de Carnaval, les objets en verre de Murano, la dentelle de Burano...
 
CONTINENT : Europe
42 pays, 5 899 386 km², 571 millions d'habitants + Russie occidentale 4 millions km²
& 110 millions d'habitants

Système politique : république à régime parlementaire
Superficie : 351 318 km²
Population : 59 870 000 habitants (2009) / Densité : 199 hab./km²
Part de la population urbaine (2007) : 68 %
Capitale : Rome
Organisation administrative : 20 Régions
Monnaie : euro (EUR)
Langue officielle : italien
Autres langues : frioulan (ou ladin oriental), ladin dolomitique (ou ladin occidental), allemand, slovène, occitan, français, francoprovençal, albanais, grec, sarde, catalan et croate
Religion : christianisme 98 %
Economie : textiles, industrie de la mode, confection, automobiles, industrie chimique, agroalimentaire (vin, pâtes, fromage), tourisme
Structure de la population par âge (2007) : moins de 15 ans 14 % ; 15-65 ans 66 % ; plus de 65 ans 20 %
2007 : Taux de natalité 10 % ; Taux de mortalité 9 % ; Taux de mortalité infantile 3,7 % ; Espérance de vie hommes 78 ans / femmes 84 ans
Présentation de l'Italie
GEOGRAPHIE :
Etirée sur plus de 10° de latitude, l'Italie présente des paysages variés, avec prédominance des collines (42 % du territoire), devant la montagne (35 %) et la plaine (23 %). Trois ensembles naturels se dégagent. Au nord, l'Italie possède le versant méridional de l'arc alpin, élevé mais coupé de nombreuses vallées. Il domine la plaine du Pô (50 000 km²), qui s'élargit vers l'Adriatique. Au sud enfin, de la Ligurie à la Calabre, l'Apennin forme l'ossature du pays ; en Italie centrale, il est bordé de collines, de plateaux et de plaines alluviales. Le climat méditerranéen ne se manifeste véritablement que sur l'Italie centrale et méridionale (îles incluses), les Alpes ayant un climat plus rude, et la plaine du Pô, un climat à tendance continentale.

ECONOMIE & POLITIQUE :
- L'Italie, un pays de contrastes :
contraste entre le Nord et le Sud (Mezzogiorno) qui a beaucoup de peine à se développer sur le plan économique. Contraste entre la puissance de l'Eglise catholique et du parti démocrate-chrétien, qui a longtemps dirigé la politique du pays, et l'importance du parti communiste. Contraste entre l'extraordinaire vitalité de l'économie et de la culture (cinéma, littérature...), et la relative faiblesse d'un pouvoir politique aux prises avec le terrorisme, la Mafia et l'instabilité gouvernementale.
- Le nord et le sud :
l'italien du Sud vient souvent chercher du travail dans le Nord. Il y trouve des villes plus riches, plus industrialisées, une agriculture plus prospère, mais aussi des hivers plus rudes. L'Italien du Nord vient souvent passer ses vacances dans le Sud, au climat plus méditerranéen. Il y trouve une nature brûlée par le soleil, plus sauvage et plus pauvre.
En fait, il existe plus de deux Italie : dans le passé, notamment au Moyen Age, le pays était divisé en multiples principautés, ou petits royaumes (la Lombardie, le Piémont, les Etats pontificaux, la Toscane, la Campanie...), l'Italie n'est unifiée que depuis 1870.

- Se déplacer vers le nord :
le sud de l'Italie et ses îles ont toujours été plus pauvres et moins industrialisés que le nord. Depuis les années 1950, un grand nombre d'Italiens du sud ont rejoint les grandes métropoles du nord comme Milan, Turin et Gênes, pour y trouver du travail.

ITALIE CONTEMPORAINE :
L'Italie, un kaléidoscope de langues :
si l'italien est la langue officielle de l'Italie, de nombreuses autres langues y sont toujours parlées. Dans le sud cohabitent des communautés parlant grec, albanais, croate ou catalan. Dans les régions frontalières du nord, des minorités parlent allemand, français et slovène. Sans compter les différentes langues parlées par les nouveaux immigrés.
- Patrimoine historique :
les villes italiennes sont inimitables. Vivantes et marquées par le passé : peintures étrusques, monuments romains, édifices médiévaux, palais et sculptures de la Renaissance, églises baroques...
- Traditions italiennes :
en Italie, dans presque tous les villages et les ville, la célébration de la fête du saint patron ou d'un événement important est l'occasion de revêtir les costumes traditionnels, de cuisiner des plats de circonstance ou d'organiser des jeux. Dans les villes, le voyageur trouve toujours des places, des rues à arcades, et des bars dans lesquels on sert le meilleur café qui soit au monde, et le délicieux cappuccino (café crème et chocolat) !

HISTOIRE :
- L'Antiquité :
l'Italie est peuplée dès le IIIème millénaire. VIIIème siècle avant J-C, les Etrusques s'installent entre Pô et Campanie ; les Grecs établissent des comptoirs sur les côtes méridionales. IVème siècle, les Celtes occupent la plaine du Pô. IVème-IIème siècle, Rome (fondée n 753, selon la légende) profite des dissensions entre ces différents peuples pour conquérir progressivement l'ensemble de la péninsule, en même temps que, après sa victoire sur Carthage, elle domine l'ensemble de la Méditerranée occidentale. 58 - 51 avant J-C, avec César, l'Italie devient maîtresse de la Gaule. 42 avant J-C, Octave incorpore la Gaule Cisalpine à l'Italie. 27 avant J-C - Vème après J-C, à partir d'Auguste, l'Italie est le centre d'un vaste empire. Le christianisme, introduit au 1er siècle, longtemps persécuté, triomphe au IVème siècle à Rome, qui devient le siège de la papauté.
- Le Moyen Age :
Vème siècle, les invasions barbares réduisent l'empire d'Occident à Italie, qui n'est pas elle-même épargnée (sacs de Rome, 410 et 476). VIème siècle, l'Italie se développe autour de 3 pôles : Milan, centre du royaume lombard ; Ravenne, sous domination byzantine ; le territoire pontifical, autour de Rome. VIIIème siècle, contre les progrès lombards, le pape fait appel aux Francs ; Charlemagne devient roi des Lombards (774), avant d'être couronné empereur (800). Xème siècle, le roi de Germanie Otton 1er est couronné empereur à Rome (962) et l'Italie est intégrée dans le Saint Empire romain germanique. 1075 - 1122, la querelle des Investitures s'achève par la victoire de la papauté sur l'Empire.1122 - 1520, une nouvelle force se constitue, celle des cités (Pise, Gènes, Florence, Milan, Venise). Lorsque le conflit entre Rome et l'Empire rebondit, les cités se déchirent entre guelfes (partisans du pape) et gibelins (qui soutiennent l'empereur). 1309 - 1376, la papauté doit quitter Rome pour Avignon ; elle est affaiblie par le Grand Schisme d'Occident (1378-1417). XVème siècle, une nouvelle puissance naît dans le Nord, le duché de Savoie ; les cités voient l'apogée de la Renaissance.
- Du déclin du XVIème siècle au Risorgimento :
au XVème et XVIème siècles, la Renaissance italienne a marqué l'essor de la littérature, des sciences et des arts. 1494 - 1559, les guerres d'Italie s'achèvent par l'établissement de la propondérance espagnole sur la péninsule. 1713, le pays passe sous la domination des Habsbourg d'Autriche. 1792 - 1799, la France annexe la Savoie et Nice et occupe la république de Gènes. 1802 - 1804, Bonaparte conquiert l'ensemble de la péninsule, et constitue le Nord en une "République italienne". 1805 - 1814, celle-ci, devenue royaume d'Italie, a pour souverain Napoléon ; le royaume de Naples est occupé en 1806. 1814, la domination autrichienne est restaurée dans le Nord et le Centre. 1846 - 1849, l'entreprise de libération nationale, le Risorgimento, échoue devant la résistance autrichienne, mais le Piémont, avec Victor-Emmanuel II et son ministre Cavour, s'impose à sa tête, et obtient l'appui de la France. 1859, les troupes franco-piémontaises sont victorieuses de l'Autriche. 1860, la Savoie et Nice reviennent à la France. Des mouvements révolutionnaires, en Italie centrale et dans le royaume de Naples conquis par Garibaldi, aboutissent à l'union de ces régions avec le Piémont. 1861, le royaume d'Italie est proclamé avec pour souverain Victor-Emmanuel II. 1866, il s'agrandit de la Vénétie grâce à l'aide prussienne.
- Du royaume d'Italie à nos jours :
1900, Victor-Emmanuel III accède au trône. 1915 - 1918, l'Italie participe à la Première Guerre mondiale aux côtés des Alliés. 1922, Mussolini est appelé au pouvoir par le roi après la "marche sur Rome" de ses Chemises noires. Il instaure un régime fasciste. 1929, accords du Latran. 1935 - 1936, conquête de l'Ethiopie. 1943, Mussolini, qui était entré en guerre aux côtés de l'Allemagne en 1940, se réfugie dans le Nord où il constitue la république de Salo. Il est arrêté et fusillé en 1945. 1944, Victor-Emmanuel III abdique. 1946, la république est proclamée. 1958, l'Italie entre dans la CEE. 1958 - 1968, dix ans de "miracle économique" avec les démocrates-chrétiens. 1976 - 1979, compromis historique entre démocrates-chrétiens et communistes sur fond de terrorisme (assasinat du Premier ministre Aldo Moro par les Brigades rouges en 1978). 1983, Bettino Craxi (socialiste) devient Premier ministre. 1993, les arrestations de responsables haut placés de la Mafia se multiplient. 1994, Silvio Berlusconi devient chef du gouvernement à l'issue de la victoire du "Pôle des libertés" aux législatives, mais l'aventure prend fin au bout de 7 mois. 1996, une coalition de centre gauche ("l'Olivier") remporte les élections législatives, Romano Prodi est président du Conseil. 1997, tremblement de terre dans la région d'Assise. 1998, Massimo D'Alema à la tête d'un nouveau gouvernement de (large) coalition. 2000, Giuliano Amato lui succède. 2001, un gouvernement de coalition de centre-droit s'installe, présidé par un Berlusconi omnipotent. 2006, Prodi est le centre gauche remportent de justesse les législatives, mais le président Giorgio Napolitano démissionne 20 mois après. 2008, nomination de Silvio Berlusconi pour son 3ème mandat composé d'une alliance entre le parti du Peuple de la liberté et le parti de la Ligue du Nord. Fin 2011, suite à la démission de Silvio Berlusconi, l'actuel gouvernement est dirigé par Mario Monti.
Haut de Page


GALERIE PHOTOS

Venise n° 1

Venise n° 2

Venise n° 3

Venise n° 4

Carnaval n° 1

Carnaval n° 2

Carnaval n° 3

Carnaval n° 4


Infos utiles : Italie

Contacts locaux : Italie

Cuisine & Cocktail : Italie





Zoom sur la carte



Merci pour vos belles photos les filles : Pénélope, Fanny, Lisa, Lou, Manon et Audrey. Sans oublier, Marie et Seb

Webset  by  KissDesign Website