CARNET d'AFRIQUE DU SUD


spacer.gif (63 bytes)





Accueil

Portail


Afrique du Sud

Swaziland



Autres carnets
de voyages et photographies








Webset  by © KissDesign Website
L'AFRIQUE DU SUD EN BREF
Galerie Photos



Infos utiles : Afrique du Sud

Contacts locaux : Afrique du Sud

Cuisine & Cocktail : Afrique du Sud





Zoom sur la carte
" 1000 merci(s) à
Lydia et Jordanne... pour tous !!"
PRÉPARER VOTRE VOYAGE ET PARTIR QUAND ??? Voir également rubrique "Infos Utiles"

décembre à mars septembre à novembre mai à octobre (parcs nationaux)

juillet à août : 6 semaines d'hiver austral

LE CLIMAT & TEMPÉRATURES MOYENNES (en degré Celsius & jour / nuit) ???

/ Tempéré, chaud et ensoleillé. Johannesburg (Nord-Est) janvier 26/15, avril 21/10, juillet 17/4, octobre 24/11. Le Cap (côte Sud-Ouest) janvier 26/16, avril 23/12, juillet 18/7, octobre 21/11. Température moyenne de l'eau de mer 20

LES POINTS FORTS ET FAIBLES ???

La qualité des infrastructures touristiques et de leur gestion, dans les parcs animaliers mais aussi dans l'ensemble du pays. La plus forte diversité d'espèces animales en Afrique.
Un coût de voyage qui demeure élevé. La réputation d'insécurité des villes, même si les choses changent peu à peu.

LE SHOPPING LOCAL (pensez bien au tourisme responsable) ???

Diamants et pierres précieuses, bois, cuir (sacs en peau ou crocodile véritable), vins...
CONTINENT : Afrique (53 pays, 30 277 897 km², 710 millions d'habitants)

Système politique : république à régime parlementaire
Superficie : 1 221 040 km²
Population : 50 110 000 habitants (2009) / Densité : 41 hab./km²
Part de la population urbaine (2007) : 53 %
Capitale : Praetoria
Organisation administrative : 9 provinces
Monnaie : rand (ZAR)
Langues officielles : afrikaans, anglais
Autres langues : ndebele, pedi, sotho, swati, tsonga, tswana, venda, xhosa et zoulou
Religions : christianisme 68 %, animisme 30 %, islam 2 %
Economie : mines (or, diamant et autres), biens d'équipement, machines-outils, agriculture (vin)
Structure de la population par âge (2007) : moins de 15 ans 32 % ; 15-65 ans 64 % ; plus de 65 ans 4 %
2007 : Taux de natalité 23 % ; Taux de mortalité 15 % ; Taux de mortalité infantile 43 % ; Espérance de vie hommes 49 ans / femmes 53 ans
Présentation de l'Afrique du Sud
AFRIQUE DU SUD : malgré un coût du voyage encore élevé et des problèmes d'insécurité dans les villes, le pays connaît un essor touristique continu et prouve au fil des années de l'après-apartheid qu'il constitue l'une des plus belles contrées du continent. La découverte des réserves d'animaux, aux excellentes structures d'accueil, reste l'argument principal du voyage, mais la diversité des buts touristiques n'est pas un vain mot.
LE PAYS : l'Afrique du Sud s'étale sur un vaste plateau ovale en forme de cuvette entouré d'une ceinture de plaines larges de 55 à 240 km, qui s'abaissent graduellement vers la mer. Ce plateau a une altitude moyenne de 1 200 m au-dessus du niveau de la mer. Les bords de cette cuvette, le Grand Escarpement, culminent à 3 482 m dans le Drakensberg (les montagnes du Dragon) à la frontière du Lesotho. Par la latitude, l'Afrique du Sud échappe largement à la zone tropicale, et l'altitude (haut plateau inférieur entre 1 200 et 1 800 m, bordé de régions basses) modère les températures. Les précipitations sont plus abondantes sur le versant de l'océan Indien. La barrière du Drakensberg provoque la semi-aridité d'une grande partie du bassin de l'Orange.
DIVERSTÉ DES RÉGIONS : les températures se répartissent uniformément sur l'ensemble du pays avec une moyenne annuelle de 17° C. Le courant du Mozambique, qui descend le long de la côte orientale, élève, dans cette région, la température de quelques degrés, au contraire de la côte Ouest, qui subit le courant froid de Benguela venu de l'Atlantique. Malgré cet aspect uniforme, il y a de grandes différences climatiques entre les régions. Tandis que le sud-ouest de la province du Cap est humide en hiver, avec une température moyenne de 12° C, le centre est sec, avec des températures qui peuvent descendre jusqu'à - 12° C. En été, de lourds nuages orageux s'abattent sur le plateau.
La végétation est variée, des falaises du Drakensberg à la côte orientale, une végétation arbustive subtropicale croît dans la vallée des Mille Collines.
HISTOIRE : sur les neuf principales ethnies, les Zoulous constituent le quart de la population noire. Les langues de ces neuf groupes ont une origine bantoue commune, mais leurs cultures diffèrent, et leur vif désir de conserver leur identité culturelle est parfois la cause d'affrontements violents.
L'origine des métis remonte à 1652, quand la Compagnie hollandaise des Indes orientales établit une garnison à l'emplacement de la ville actuelle du Cap. Les mariages entre les hollandais qui quittèrent l'armée pour devenir fermiers, les Khoikhoi (Hottentots) habitant la région, les Sans (Bochimans), puis les huguenots fuyant les persécutions religieuses en France, et les esclaves importés de Malaisie, de Madagascar et des pays voisins, formèrent cette communauté métisse.
Les asiatiques descendent pour la plupart des Indiens venus travailler dans les plantations de canne à sucre vers 1860.
La population blanche d'Afrique du Sud est formée de Hollandais venus dès le XVIIème siècle et de colons français, qui se sont donné le nom d'Afrikaners ou Boers ("fermier", en néerlandais), d'Anglais et d'Allemands venus par la suite. On constate cependant un clivage entre les afrikanophones (65 % de la population blanche) et les anglophones. Les Boers, dans leur majorité, appartiennent à l'Eglise réformée hollandaise, ferme et ancien partisan de la suprématie blanche.
L'hostilité entre les Boers et les anglophones remonte à l'occupation britannique du Cap en 1795. Les colons hollandais avaient commencé leur expansion à l'Est du Cap dès le début du XVIIIème siècle, implantant chacun leur ferme hors de vue de la cheminée de leurs voisins immédiats. Ils atteignirent la Fish River, où ils se heurtèrent aux Xhosas, poussés eux-mêmes vers le Sud par les Zoulous. Dans le siècle qui suivit, Boers et Xhosas ne se livrèrent pas moins de neuf guerres sur les rives du fleuve (les guerres "cafres").
Dans les années 1830, l'administration britannique commença à faire sentir son opposition à l'esclavage des Noirs dans les fermes, instaurant notamment, comme dans toutes les colonies anglaises, la réparation financière de l'esclavage, lors de sa suppression, en 1834, ce qui entraîna la ruine de nombreux colons boers.
LES PAYSAGES ET LES RANDONNÉS : le clou des paysages sud-africains est une longue barrière montagneuse, le Drakensberg, qui court des confins du Mozambique jusqu'à la province du Cap. Les panoramas que le Drakensberg a engendrés dans le Transvaal, particulièrement ceux du canyon de la Blyde River (26 km), comptent parmi les plus beaux pays. Ils attirent les randonneurs, dont les plus chevronnés se lancent, à l'est du KwaZulu-Natal et du pays zoulou, vers les sommets au-dessus de 3 000 m de Cathedral Peak ou du Royal Natal National Park.
La côte de l'océan Indien est la plus chaude : Durban, où vécut Gandhi, en est une station populaire, très fréquentée toute l'année et idéale pour les surfeurs.
Haut de Page
© Chris2neuX - 2014 Tous droits réservés