CARNET de
RÉPUBLIQUE TCHÈQUE




Accueil

Portail


Rép. Tchèque


GALERIE
PHOTOS

Infos utiles : République Tchèque

Contacts locaux : République Tchèque

Cuisine & Cocktail : République Tchèque


Merci à Marie pour sa patience
LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE EN BREF
PRÉPARER VOTRE VOYAGE ET PARTIR QUAND ??? Voir également rubrique "Infos Utiles"

mai à septembre

LE CLIMAT & TEMPÉRATURES MOYENNES (en degré Celsius & jour / nuit) ???

/ Continental, étés chauds et hivers froids. Prague : janvier 0/-5, avril 13/3, juillet 23/12, octobre 13/4
LES POINTS FORTS ET FAIBLES ???

L'attrait de prague, l'une des plus belles villes d'Europe. Un pays diversifié sur le plan touristique.
Le coût de la vie touristique (pas uniquement à Prague) et les difficultés d'hébergement dans la capitale en haute saison.

LE SHOPPING LOCAL (pensez bien au tourisme responsable) ???

Cristal de Bohême, jouet en bois...
CONTINENT : Europe
42 pays, 5 899 386 km², 571 millions d'habitants + Russie occidentale 4 millions
km² & 110 millions d'habitants

Système politique : république à régime parlementaire
Superficie : 78 866 km²
Population : 10 369 000 habitants (2009) / Densité : 131 hab./km²
Part de la population urbaine (2007) : 74 %
Capitale : Prague
Organisation administrative : 13 régions et 1 municipalité
Monnaie : koruna (couronne tchèque) CZK
Langue officielle : tchèque
Religion : christianisme 47 %
Economie : biens manufacturés, industrie légère, industrie chimique, automobile, produits agricoles
Structure de la population par âge (2007) : moins de 15 ans 15 % ; 15-65 ans 71 % ; plus de 65 ans 14 %
2007 : Taux de natalité 10 % ; Taux de mortalité 10 % ; Taux de mortalité infantile 3,3 % ; Espérance de vie hommes 73 ans / femmes 79 ans
Présentation de la République Tchèque
RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : Etat d'Europe centrale frontalier de l'Allemagne, de la Pologne, de la Slovaquie, et de l'Autriche, qui fut jusqu'en 1992 l'une des deux républiques fédérées de Tchécoslovaquie.
Capitale : Prague 10 360 000 habitants • 78 860 km² • 1 178 576 habitants (2001) •
Population : Tchèques 94 % ; Slovaques 4 %

GÉOGRAPHIQUE : Pays continental, la République tchèque se partage en deux ensembles géographiques.
A l'Ouest, la Bohème est un quadralitère de vieux massifs boisés (Sumava, monts Métallifères, Sudètes, collines de Moravie), encadrant le bassin de l'Elbe et la région de Prague.
A l'Est, le couloir de Moravie, fertile et peuplé, relie les pays du Danube à l'Europe du Nord. La population en majorité citadine, a un très faible taux de croissance.

HISTOIRE : Longtemps intégrés à l'Empire austro-hongrois, les Slaves de Bohême et de Slovaquie constituent un Etat indépendant en 1918. La Tchecoslovaquie devient démocratie populaire après la dernière guerre. A la suite des accords de Munich, le pays cède les Sudètes à l'Allemagne. 1945, Prague est libérée par l'armée soviétique. En février 1948, les communistes s'emparent du pouvoir. 1969, la Tchécoslovaquie devient un état fédéral formé des républiques tchèque et slovaques. En 1989, à la suite d'importantes manifestations appelées aussi "révolution de velours", le rôle dirigeant du parti est aboli. Le dissident Havel est élu président.
ÉCONOMIE : Après la partition, la République tchèque s'est résolument tournée vers l'Union européenne. Héritière de traditions industrielles anciennes, la Tchécoslovaquie s'était spécialisée, au sein du Comecon, dans l'industrie lourde et les biens d'équipement : sidérurgie, métallurgie, chimie, armement et matériel de transport, à partir des ressources minières nationales (charbon, lignite, fer, cuivre, plomb, zinc) et des matières premières soviétiques importées. L'agriculture mécanisée, produisait céréales et plantes industrielles (betterave, houblo, tabac) ; elle était associée à un important élevage bovin et porcin.
Dès 1990, la Tchécoslovaquie de l'après-communisme s'est engagée sur la voie de l'économie de marché et a entrepris la privatisation des biens d'Etat à l'automne 1991. La tâche était lourde : vétusté des installations industrielles et des infrastructures, pollution extrême (surtout dans le bassin minier d'Ostrava et les sites métallurgiques de Bohême). Avec la disparition du Comecon, dans le cadre duquel se réalisaient près de 60 % des échanges tchèques, le pays comptait sur la coopération avec l'Ouest pour redéployer son économie et aspirait à rejoindre un jour la CEE. Depuis indépendance de la Républibque tchèque en 1992, les problèmes économiques de la République tchèque et de la Slovaquie apparaissent différents. Le pays a intégré l'OTAN en 1999 et a adhéré à l'Union Européenne en 2004.
TOURISME : Encore largement méconnue à l'exception de sa capitale, Prague, la République tchèque offre de saisissants contrastes. Bassins miniers et groupes industriels en pleine restructuration y côtoient des villes d'histoire, de charmantes bourgades et d'étonnants sites naturels. Avec ses églises gothiques, ses palais rococo et ses villas Art nouveau, le paysage architectural du pays est sans conteste l'un des plus variés d'Europe centrale. Prague est d'ailleurs considérée comme la ville baroque la mieux préservée du continent.
PRAGUE : La capitale de la République Tchèque est une des plus belles villes d'Europe. Située sur la rivière Vltava, elle est dominée par le palais Hradcany, siège du gouvernement. On y voit de nombreuses églises baroques et le fameux pont Charles, orné de statues monumentales. De grands écrivains, Franz Kafka, Rainer Maria Rilke, sont nés à Prague.
Contrairement à la plupart des villes européennes, la capitale tchèque est sortie en grande partie indemne de la Seconde Guerre mondiale. Son centre historique est resté intact et son plan n'a pratiquement jamais été remodelé depuis sa fondation. De la période communiste, elle n'a conservé presque aucun stigmate si ce n'est de grands ensembles cantonnés à sa périphérie.
Carte géographique de la République Tchèque
Autres Carnets de voyages & Photographies
Cliquez pour agrandir





Haut de Page
© Chris2neuX 2014 Tous droits réservés