L'ÉTAT DE NEW YORK
n° 2 : Midtown de Manhattan





  Accueil

  Portail

  Etats-Unis



GALERIE

PHOTOS



Infos utiles : Floride

Infos utiles : New York

Infos utiles : Ouest US

Contacts locaux : USA

Cuisine & Cocktail : USA




LIENS EXTERNES :
MANHATTAN : MIDTOWN : New York a été baptisée "la ville des villes" et doit justifier sans cesse cet honneur. Elle veut continuer à prouver ses multiples et uniques attraits : on y vit toujours intensément dans les quartiers branchés (Soho, Tribeca, East Village, Dumbo, Colombus Avenue), on s'y cultive toujours plus (quarante musées dont le Metropolitan Museum of Art, le Musée d'art moderne, le musée Guggenheim, le Musée américain d'histoire naturelle, le Museum of the American Indian), on y écoute toujours mieux (Lincoln Center, accents des comédies musicales de Broadway, airs de jazz dans les clubs et les églises de Harlem, de plus en plus banalisé par la "gentrification"). On y trouve aussi les symboles de l'immigration européenne ; ainsi, à l'entrée du port, la statue de la Liberté, debout depuis 1886 ; à quelques encablures, sommeille Ellis Island, qui fut un sas sévère pour 17 millions de futurs Américains entre 1890 et 1920 et dont les bâtiments reçoivent aujourd'hui le musée de l'Immigration. Cosmopolite et pétrie de culture européenne, New York est la moins américaine des villes du pays.
GREENWICH VILLAGE : anciens quartier de Manhattan, il donne l'impression d'être une ville dans une ville. D'abord plantation de tabac, puis quartier résidentiel anglais, le Village, au sens large, devient le terrain d'élection des immigrants du XIXème siècle. Dans les années 1910, les loyers défiant toute concurrence, une population de jeunes anticonformistes est venue s'y installer à son tour, dès lors, ce fut le quartier bohème de Manhattan. Vinrent ensuite les beatniks, dans les années 1950, qui firent de Greenwich le temple de l'underground. Le quartier s'est depuis largement embourgeoisé, attirant de plus en plus de touristes.
Bus scolaire
Fifth Avenue
34 th
Madison square
Greenwich village
Bus scolaire
Fifth Avenue
34 th
Madison Square
Greenwich Village
Madison station
Rues
Rue
Herald square
Herald square
Madison Station
Rues
Herald Square
Blue note
Chrysler building
Chrysler building
Chrysler building
Central station
Blue Note
Chrysler Building
Central Station
CENTRAL STATION ou GRAND CENTRAL : 200 millions de dollars ont été investis en 1999 pour redonner à la plus ancienne garre de New York sont lustre d'antan. Un splendide plafond représentent les constellations et doté de petites lampes halogènes. Le hall, éclairé par des verrières de 25 m de haut, a des allures de cathédrale. C'est là que Hitchcock tourna une des fameuses scènes de la Mort aux trousses.
SAINT PATRICK'S CATHEDRAL : une construction au look moyenâgeux dans le style néo-gothique en vogue au XIXème siècle. Son élégance défie fièrement les immenses gratte-ciel modernes qui l'entourent. Sa taille peut paraître un peu insignifiante, mais en entrant, on se rend mieux compte de ses dimensions. Elle fait quand même 100 m de long sur 50 m de large. Pour l'anecdote, Jean-Paul II y a célébré une messe en 1995.
CHRYSLER BUILDING : reconnaissable à sa grande flèche d'acier de 30 m, qui en a fait l'un des symboles de Manhattan. C'est le summum de l'Art déco, que l'on pourrait qualifier ici de flamboyant. Le hall d'entrée vaut le coup d'œil (remarquez les portes d'ascenseur). La flèche évoque une calandre de voiture et les gargouilles sont inspirées des emblèmes de capot de la Chrysler Plymouth de 1929.
Central station
Chrysler building
Chrysler building
Seagram building
St Patrick cathedral
Central Station
Chrysler Building
Seagram Building
St Patrick Cathedral
Bryant park : échecs
Police !
Livreur de Coca !
Chrysler building : gargouille
Echecs à Bryant Park
Police !
Livreur de Coca !
Gargouille Chrysler Building
ROCKFELLER CENTER : ensemble de 21 gratte-ciel bâtis sur 9 ha. La Plaza (transformée en patinoire l'hiver) en est le centre, sous la garde d'une statue de Prométhée. Mignonne petite allée du centre du Rockfeller vers 5th Avenue parsemée de fleurs et de sculptures. Idéal pour une petite pause. Réalisé en pleine dépression économique, dans les années 1930, le Rockefeller Center constitue, avec ses rues, boutiques et équipements culturels, un modèle d'intégration urbaine pour de nombreux architectes contemporains. Vendu aux japonais, puis racheté, seul le sapin de 25 m de haut, symbole de la prospérité retrouvée après le krach de 1929, demeure immuable. Il se dresse depuis, chaque 1er mardi de décembre ; à 18 h précises, la plus grande star de l'année presse un bouton et 20 000 ampoules s'allument à la fois. Que la fête commence...
FLATIRON BUILDING : en forme de fer à repasser (d'où son nom). Si l'on se place dans l'axe du building, il a l'air squelettique. Il mesure quand même 87 m de haut. Il épouse l'angle très aigu formé par le croisement de Broadway et de 5th Avenue et a été construit au début du XXème siècle dans le style Renaissance.
Rockfeller center
Flatiron building
Rockfeller Center
Flatiron Building
Haut de Page