CARNET du
ROYAUME-UNI
de GRANDE-BRETAGNE





  Accueil

  Portail

  Royaume-Uni



GALERIE

PHOTOS

LE ROYAUME-UNI EN BREF
PRÉPARER VOTRE VOYAGE ET PARTIR QUAND ??? Voir également rubrique "Infos Utiles"

juillet à septembre mai à juin

LE CLIMAT & TEMPÉRATURES MOYENNES (en degré Celsius & jour / nuit) ???

/ Tempéré. Edinmbourg (Ecosse) janvier 6/0, avril 11/3, juillet 19/10, octobre 13/6. Londres (Sud-Est) janvier 7/2, avril 13/6, juillet 22/14, octobre 15/9. Manchester (centre) janvier 6/1, avril 12/4, juillet 20/12, octobre 14/7. Jersey (îles Anglo-Normandes) janvier 8/4, avril 13/7, juillet 21/14, octobre 16/11.

LES POINTS FORTS ET FAIBLES ???

Une proximité qui favorise les formules "week-ends" et le grand intérêt soulevé par Londres. La diversité géographique et culturelle (jardins, châteaux, lochs), soutenue du nord de l'Ecosse jusqu'au Kent. L'amélioration de la situation politico-religieuse en Irlande du Nord.
Le coût de la vie touristique à Londres.

LE SHOPPING LOCAL (pensez bien au tourisme responsable) ???

Rues de Londres : chez Harrods, Carnaby street, Oxford street, Camden town (week-end), Portobello, Covent garden... soldes après Noël. Ecosse : vêtements en shetland ou tweed, whisky et bière (ale).
CONTINENT : Europe
42 pays, 5 899 386 km², 571 millions d'habitants + Russie occidentale 4 millions
km² & 110 millions d'habitants

Système politique : monarchie constitutionnelle à régime parlementaire
Superficie : 242 900 km²
Population : 61 565 000 habitants (2009) / Densité : 253 hab./km²
Part de la population urbaine (2007) : 90 %
Capitale : Londres
Organisation administrative : 4 régions et 13 territoires
Monnaie : livre sterling (GBP)
Langue officielle : anglais
Autres langues : gallois, gaélique, scots
Religions : christianisme anglican 90 %, islam 3 %, sikh 1 %, hindouisme 1 %, judaïsme 1 %
Economie : biens manufacturés, services financiers, pétrole offshore, industrie chimique, agroalimentaire, mines
Structure de la population par âge (2007) : moins de 15 ans 18 % ; 15-65 ans 66 % ; plus de 65 ans 16 %
2007 : Taux de natalité 12 % ; Taux de mortalité 10 % ; Taux de mortalité infantile 4,9 % ; Espérance de vie hommes 77 ans / femmes 81 ans
Présentation du Royaume-Uni
La perte de son empire laisse la Grande-Bretagne en quête d'un autre rôle dans le monde, et d'une autre source de richesse lorsque les gisements pétroliers de la mer du Nord seront épuisés.
Deux guerres mondiales et l'évolution des rapports entre puissances au XXème siècle, ont entraîné des changements dramatiques dans cette petite île-Etat, qui dominait naguère le plus grand empire de l'histoire et déployait son étendard aux quatre coins du monde. En l'espace d'une seule génération, l'expression "Empire britannique" a presque disparu, bien qu'il hante encore les écrans de télévision avec ses images de la cour des Indes et des glorieux régiments en uniforme rouge sonnant la charge.
La perte de l'Empire laisse le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord en quête d'un nouveau rôle, quête longue et pénible pour une nation qui a tant donné au monde entier.
Le plus beau legs de la Grande-Bretagne aux nations qu'elle dirigea naguère et à beaucoup d'autres, ce sont d'abord l'expressive et poétique langue de Shakespeare et les principes de la démocratie parlementaire, durement conquis au cours des siècles et préservés aux prix de sacrifices immenses pendant deux longs conflits qui la laissèrent exsangue au XXème siècle.
En 1921, le problème irlandais trouve sa solution dans la reconnaissance de l'Etat libre d'Irlande (Eire). Le pays prend le nom de Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord.
Montrer l'exemple, "faire ce qu'il faut", voilà des qualités qui comptent pour beaucoup de Britanniques. En général ils sont fiers de leur pays et de ses réalisations ; son régime politique, ses institutions n'ont-ils pas souvent servi de modèles à ceux des nations jadis soumises ? Les idéaux de respect des règles du sport, de fair-play, de responsabilité sociale qu'on leur inculque dès l'enfance peuvent fort bien se mêler à l'opiniâtre détermination de faire son chemin et à la confiance absolue de chacun en ses capacités. Peuple inventif et pratique, les Britanniques réussissent souvent par l'ingéniosité ou la débrouillardise.
Lents à la colère, courageux et rusés, quand ils le veulent, ils ont disposé de nombreux adversaires qui avaient pris leur modestie, leur penchant pour la litote (understatement) et à leur goût de la négociation pour de la faiblesse.
Après la proclamation de l'indépendance de l'Inde et du Pakistan en 1947, l'influence britannique sur le cours des évènements mondiaux déclina fortement. Dès 1949, on supprima l'adjectif "britannique" devant le mot "Commonwealth", mais le monarque restait à sa tête (1945-1951). La Birmanie et l'Irlande s'y refusèrent, l'Afrique du Sud fut contrainte à se retirer en 1961 à cause de sa politique raciale, le Pakistan le quitta en 1972 quand sa province orientale fut reconnue sous le nom de Bangladesh. Un nouveau rôle militaire et naval plus en rapport avec les moyens diminués de la Grande-Bretagne fut mis au point en 1949, avec la formulation de l'alliance militiare de l'OTAN dont elle fut l'un des fondateurs.
L'intégration à l'Europe dut attendre 1973, quand la Grande-Bretagne adhéra enfin au Marché Commun. Fondé une vingtaine d'année auparavant par la France, l'Allemagne de l'Ouest...
La Grande-Bretagne est gouvernée au nom de la Couronne, mais la reine ne rencontre les lords et les députés qu'en de rares occasions symboliques telles que l'ouverture du Parlement. En pratique, le véritable pouvoir appartient à la Chambre des communes, bien qu'en principe toute mesure législative doive être approuvée par les deux Chambres. La reine suit l'avis du Premier ministre qui dirige le parti politique majoritaire aux Communes et qui a formé le gouvernement.
Plan du Royaume-Uni
Autres Carnets de voyages & Photographies





Haut de Page
Webset  by  KissDesign Website