LONDRES





  Accueil

  Portail

  Royaume-Uni

  Londres



GALERIE

PHOTOS



Infos utiles : Londres

Contacts locaux : Royaume-Uni

Cuisine & Cocktail : Royaume-Uni




LIENS EXTERNES :


Capitale et principale zone urbaine du pays (1580 km² sur les deux rives de la Tamise), constituée de 32 "bourgs" (boroughs) et de la Cité (the City of London).
Nombre d'habitants en 2001 : 2 765 975 ; 8 278 251 habitants dans l'agglomération
HISTOIRE BRÈVE : Les Romains fondèrent Londinium en 43 après J.-C sur ce qui devint le "mille carré" de la Cité, cœur économique de la capitale. Ils construisirent aussi le premier pont de Londres, seul pont sur la Tamise jusqu'en 1749. Au XIème siècle furent construits, à 3 km à l'Ouest, le palais royal et l'abbaye de Westminster. Ainsi se créèrent des cités jumelles qui grandirent parallèlement et ne fusionnèrent réellement qu'au XVIIème siècle : la Cité, capitale commerciale, et Westminster, centre du pouvoir royal puis du pouvoir politique. Le grand incendie de 1966, qui dévasta la plus grande partie de la ville, accéléra le mouvement vers l'Ouest.
LA CITY : Le Centre-Ouest de Londres abrite le Parlement, les ministères, le palais de Buckingham et autres demeures royales. Les principaux musées nationaux, des salles de concert et des galeries d'art. Dans le "West End" se trouvent la plupart des théâtres, restaurants de magasins ainsi que les célèbres parcs, dont le plus grand : Hyde Park. La Cité, devenue au cours des siècles l'un des plus grands centres internationaux de la banque et du commerce, était proche de ce qui fit sa richesse : les docks, accueillant des bateaux en provenance du monde entier. Beaucoup ont fermé, les autres ont été déplacés en aval du fleuve, et les anciens emplacements sont devenus des quartiers résidentiels à la mode, des zones industrielles ou des zones de loisir et de tourisme.
La Cité conserve cependant son rôle. Son monument le plus illustre, la cathédrale Saint Paul construite de 1675 à 1710, est noyé dans un océan d'immeubles de bureaux édifiés après le bombardement de la Seconde Guerre mondiale.
LA TAMISE : Le fleuve serpente à travers Londres en larges boucles gracieuses. Six ponts la traversent, entre la Tour de Londres (construite par Guillaume le Conquérant après 1066) et le Palais du Parlement. Artère de transport principale pour le commerce national et international avant l'avènement du chemin de fer, la Tamise a longtemps représenté une menace d'innondation pour Londres pendant les grandes marées. Ce danger ne fut éliminé qu'en 1984 avec l'achèvement d'une barrière mobile en aval, à Woolwich.
LES ENVIRONS DE LONDRES : Aujourd'hui, Londres est desservie par l'un des réseaux d'autobus, de métro, de routes et de trains les plus étendus du monde. Le réseau ferré, construit pour desservir une capitale en expansion permanente depuis le milieu du XIXème siècle, encouragea la croissance urbaine lorsque les travailleurs s'installèrent dans des banlieues de plus en plus éloignées. Au cours de son expansion, Londres a absorbé des villes et des villages jadis en pleine campagne. Nombre d'entre eux, comme Greenwich, avec son observatoire royal, son Ecole navale, son musée national de la Marine et son fameux voilier, le Cutty Sark, présentent un intérêt historique. D'autres sont devenus des cités-dortoirs développées autour de leurs centres commerciaux. Mais certains comme Chelsea, Hampstead et highgate, quartiers d'écrivains et d'artistes, ont su conserver leur caractère.
TOURISME : Peu de grandes capitales dominent, comme Londres, la vie culturelle et commerciale de leur pays. Touristes et hommes d'affaires y affluent. Environ 9 millions de visiteurs étrangers et 15 millions d'Anglais par an. Londres bat bien souvent le record du tourisme international. Les visiteurs rencontrent une population cosmopolite et généralement accueillante, qui renseigne volontiers les étrangers mais ne craint pas de clamer ses opinions au monde du haut d'une caisse de savon, au célèbre "coin des orateurs" de Hyde Park. Ils découvrent aussi des traditions inchangées au cours des siècles, depuis la relève de la garde devant le palais de Buckingham jusqu'aux humbles marchés de rue ; et partout, une vitalité qui fait de Londres une ville à la pointe de la mode et des arts.
Les visiteurs apprécieront l'héritage historique de la ville : le palais, l'abbaye et la cathédrale catholique de Westminster, le palais du Parlement, la cathédrale Saint Paul ; les monuments associés à la vie de la famille royale : la Tour de Londres (qui abrite les joyaux de la Couronne), le palais Saint James (1532), le palais de Kensington (1605) et le palais de Buckingham (XIXème siècle), où la galerie de la reine et les écuries royales sont ouvertes au public.
Londres abrite également un nombre impressionnant de musées mondialement célèbres dont les plus connus sont le British Museum (superbe collection d'antiquités et bibliothèque gigantesque où se rassemblent les chercheurs du monde entier), le Victoria et Albert Museum (beaux-arts et arts appliqués). Les musées de peinture sont non moins réputés : la National Gallery, la Tate Gallery, la National Portrait Gallery, la Royal Academy, la Collection Wallace et le Courtauld Institute (impressionnisme et post-impressionnisme). Enfin, Londres regorge d'églises, de bâtiments originaux, et offre un paysage urbain plein de charme !
CULTURE : La vie culturelle y est intense, avec Covent Garden, l'un des opéras les plus prestigieux du monde, le Barbican Centre (1972-1977), plus de quarante grands théâtres, des concerts donnés par cinq orchestres symphoniques permanents et d'innombrables groupes musicaux de tous genres.
Plan de Londres
Plan de Londres
 
Haut de Page
Webset  by  KissDesign Website