CARNET du PORTUGAL


LISBONNE & MADÈRE
 




>>  Accueil

>>  Portail

>>  PORTUGAL




GALERIE
PHOTOS




Infos utiles : Lisbonne

Infos utiles : Madère

Contacts locaux : Portugal & Madère

Cuisine & Cocktail : Portugal  & Madère
LE PORTUGAL EN BREF
PRÉPARER VOTRE VOYAGE ET PARTIR QUAND ??? Voir également rubrique "Infos Utiles"

juillet à septembre (Portugal) mai à juin (Portugal) juillet à septembre (Madère) avril à juin (Madère)

décembre à mars (pluie : Portugal)

LE CLIMAT & TEMPÉRATURES MOYENNES (en degré Celsius & jour / nuit) ???

/ Etés chauds et secs, hivers doux et humides. Lisbonne (centre Ouest) janvier 15/8, avril 19/11, juillet 27/17, octobre 22/15. Température moyenne de l'eau de mer 18° en juillet. Funchal (Madère) janvier 19/13, avril 20/13, juillet et octobre 24/18.

LES POINTS FORTS ET FAIBLES ???

Un pays qui réunit un bel ensemble d'éléments favorables : jolis, paysages, villes typées, monuments importants, plages raisonnablement chargées, relative proximité.
Des eaux atlantiques un peu fraîches sur la côte Nord, y compris en été.

LE SHOPPING LOCAL (pensez bien au tourisme responsable) ???

Coq en plâtre, azulejo (Lisbonne, marché Alafama), vin de Porto, bijoux en or, cuir, faïences, dentelles, poteries (Algarve)...
CONTINENT : Europe
42 pays, 5 899 386 km², 571 millions d'habitants + Russie occidentale 4 millions
km² & 110 millions d'habitants

Système politique : république à régime semi-présidentiel
Superficie : 91 982 km²
Population : 10 707 000 habitants (2009) / Densité : 116 hab./km²
Part de la population urbaine (2007) : 55 %
Capitale : Lisbonne
Organisation administrative : 18 districts et 2 régions autonomes
Monnaie : euro (EUR)
Langue officielle : portugais
Religion : christianisme 98 %
Economie : industrie textile, industrie chimique, maroquinerie, viticulture, liège, pâte à papier
Climat : ; température moyenne à Lisbonne : varie de 8-14° C en janvier à 17-28° en août
Structure de la population par âge (2007) : moins de 15 ans 16 % ; 15-65 ans 67 % ; plus de 65 ans 17 %
2007 : Taux de natalité 10 % ; Taux de mortalité 10 % ; Taux de mortalité infantile 3,5 % ; Espérance de vie hommes 75 ans / femmes 81 ans
Présentation du Portugal
L'un des plus pauvres pays d'Europe occidentale a connu la gloire des découvertes et de l'Empire
Le nom de Portugal évoque généralement soleil, plages sableuses, luxueux hôtels, ou le Porto, produit depuis 400 ans dans la vallée du Douro. De fait, le pays, son peuple, ses paysages restent largement inconnus.
Aujourd'hui, le Portugal est l'un des plus pauvres pays d'Europe de l'Ouest, mais il eut le premier grand empire d'outre-mer d'Europe. Henri le Navigateur inaugura les grandes découvertes portugaises en Afrique de l'Ouest et au-delà, au XVème siècle Vasco de Gama contourna l'Afrique pour aborder en Inde en 1498 et les portugais furent les premiers Européens à atteindre par mar la Chine et le Japon. Dès 1550, ils occupaient le Brésil. Aujourd'hui, plus de 200 millions de personnes parlent le portugais.
Le Portugal a des cités modernes et d'antiques modes de vie. Le tohu-bohu de Lisbonne, capitale affairée, est bien loin du monde des chars à bœufs qui grincent grimpant sur les pistes des collines de Minho.
Au Nord-Est, les vallées encaissées et les montagnes du Tras-os-Montes, couvertes d'ajoncs, froides et humides l'hiver, sont encore le repaire des loups et des sangliers.
Le paysage de la plaine côtière du Nord-Ouest, avec ses bois de pins et d'eucaliptus, est un patchwork de petits champs de maïs et de haricots, clos de vignes treilles. On fait, avec le raisin, le célèbre vinho verde, vin blanc (et parfois rouge) pétillant.
Le Douro est l'artère du vin de Porto, le chemin sur lequel d'innombrables fûts ont été embarqués. Il court depuis les rives abruptes de la haute vallée, entre la frontière espagnole et Peso da Régua, jusqu'aux chais de Vila Nova de Gaia, face à Porto.
Plus au Sud, par-delà le Mondego, on trouve les sommets granitiques et les vallées glacières de la sera d'Etrela, où se trouve le point culminant du pays (1 991 m) et qui est devenue une région de tourisme (sports d'hiver).
Plus loin vers le Sud, on atteint des régions de plus en plus chaudes et sèches en été : les grands espaces de l'Alentejo, avec ses champs de blé et ses plantations de chênes-liège. Des villes aux hautes murailles (Evora, Estremoz, Elvas et Marvao) se découpent sur l'horizon comme des gardiens veillant sur le labeur de générations de paysans.
A l'Ouest, à l'embouchure du Tage, s'élève Lisbonne, sur ses sept collines, environnée de riches faubourgs et des hauts lieux touristiques de la serra d'Arràbida et de la serra de Sintra. L'Alantejo se poursuit jusqu'à l'arrière-pays de l'Algarve, avec ses jolis bosquets d'amandiers, de figuiers, d'oliviers. Ici règne un climat chaud et égal, même en hiver. Sur la côte Sud de l'Algarve, les vieux ports de pêche de Portimào, Faro et Tavira sont les centres d'une considérable région touristique, au long des plages de sable baignées par l'Atlantique. Les flotilles de pêche opèrent encore et rapportent leurs prises de sardines et de thon.
Instabilité politique
République depuis 1910, le pays fut gouverné de 1932 à 1968 par un unique Premier ministre, Antonio de Oliveira Salazar. Il instaure "l'Etat nouveau" (Estado Novo), corporatiste et nationaliste. Dictateur de droite, Salazar, malgré sa sympathie première pour l'Allemagne, maintint un Portugal stable hors de la Seconde Guerre mondiale. Pendant la guerre, les espions des deux camps hantaient Lisbonne.
Depuis les années 1950, une division politique accrue s'affirme entre le Nord, resté profondément religieux et conservateur, et le Sud, où une nombreuse paysannerie sans terre commence à exprimer son mécontentement.
En 1968, quand Marcelo Caetano succéda à Salazar, victime d'une hémorragie cérébrale, le coût humain et financier des guerres coloniales contre les mouvements nationalistes, en Angola, Guinée portugaise (aujourd'hui Guinée-Bissau) et Mozambique, était déjà un lourd fardeau pour le pays.
En avril 1974, le Mouvement des forces armées monta un coup d'Etat (la révolution des œillets), sans effusion de sang, et ce fut la brève présidence d'un héros national, le général à monocle, Antonio de Spinola.
Les colonies africaines libérées, la confusion politique s'installe.
En 1975, les anciennes colonies portugaises accédent à l'indépendance.
En 1986, le Portugal entre dans la C.E.E.
En 1999, le territoire de Macao est rétrocédé à la Chine.
Le Portugal est l'un des pays européens où les buts touristiques sont le plus harmonieusement répartis
En effet, on peut le visiter aussi bien pour l'originalité de son architecture manuéline que pour le seul charme de ses villes ou de ses rivages, à moins que l'on ne soit tenté par l'isolement atlantique de Madère ou des Açores. Le Portugal sait également protéger ses symboles, qu'il s'agisse de la mise en valeur des azulejos ou de la perpétuation du fado dans l'Alfama à Lisbonne, elle-même l'une des villes les plus attachantes d'Europe.
CARTE DU PORTUGAL
Haut de Page
Autres carnets de
voyages et photographies