CARNET du MEXIQUE



Accueil

Portail


Mexique

GALERIE
PHOTOS



LE MEXIQUE EN BREF
PRÉPARER VOTRE VOYAGE ET PARTIR QUAND ??? Voir également rubrique "Infos Utiles"

octobre à avril

juillet à août

LE CLIMAT & TEMPÉRATURES MOYENNES (en degré Celsius & jour / nuit) ???

/ Tropical et tempéré selon l'altitude. Acapulco (côte pacifique) janvier 30/23, avril 31/24, juillet 32/25, octobre 32/25. Merida (côte atlantique) janvier 31/17, avril 35/20, juillet 35/21, octobre 33/21. Température moyenne de l'eau de mer 27. Mexico (2 250 m) janvier 21/4, avril 27/9, juillet 23/11, octobre 22/9.

LES POINTS FORTS ET FAIBLES ???

Un foisonnement de vestiges archéologiques : seul le Pérou a autant à proposer en Amérique latine. Une géographie qui, telle celle du Yucatan, permet souvent de combiner visites culturelles et séjours balnéaires. Le renouveau de la Riviera maya après les cyclones en 2005.
Une situation politique parfois tendue dans l'Etat du Chiapas. Une saison des pluies mal placée (juin-septembre) pour les visites de l'intérieur des terres mais aussi pour la baignade.

LE SHOPPING LOCAL (pensez bien au tourisme responsable) ???

Bijoux, poteries, hamac. Vêtements brodés, sandales (Yucatan)...
CONTINENT : Amériques (35 pays, 39 764 660 km², 765 millions d'habitants)
1er PAYS avec sa plus grande agglomération : Mexico, 15 millions d'habitants

Système politique : république à régime présidentiel
Superficie : 1 958 201 km²
Population : 109 610 000 (2009) / Densité : 56 hab./km²
Part de la population urbaine (2007) : 75 %
Capitale : Mexico City
Organisation administrative : 31 Etats et 1 district fédéral
Monnaie : peso mexicain (MXN)
Langue officielle : espagnol
Autres langues : langues indigènes
Religion : christianisme 95 %
Economie : pétrole, produits manufacturés, café, argent, mécanique, coton, électronique, tourisme
Structure de la population par âge (2007) : moins de 15 ans 32 % ; 15-65 ans 62 % ; plus de 65 ans 6 %
2007 : Taux de natalité 21 % ; Taux de mortalité 5 % ; Taux de mortalité infantile 21 % ; Espérance de vie hommes 73 ans / femmes 78 ans
Présentation du Mexique
Coupé par le Tropique, le Mexique est un pays de hautes terres, où l'altitude modère les températures sur les plateaux du Centre, qui concentrent la majeure partie de la population. Le Nord est aride, semi-désertique, alors que le Sud, au climat tropical humide, est parfois recouvert de forêt. Le volcanisme est localement présent et les séismes sont fréquents.

GÉNERALITÉS: Plus de 19 millions (en 2007) vivent à Mexico, la capitale du Mexique, devenue l'une des villes les plus peuplées du monde et celle qui a le développement le plus spectaculaire. Le trop-plein de cette explosion émigre clandestinement en masse aux Etats-Unis, où résidents légaux dépasseraient 10 millions.
De leur côté, les Américains du Nord apprécient, comme touristes, ce pays si différent du leur par l'histoire, la langue et les coutumes. Tandis que les Etats-Unis renforcent leurs patrouilles frontalières, des millions de gringos envahissent la superbe plage d'Acapulco et autres lieux touristiques de la côte pacifique. Plus de 10 000 sites et monuments étonnants, témoins des civilisations disparues, constituent la richesse du pays, tandis que l'exubérance de l'esprit latin manifeste, tout au long de l'année, à travers de nombreuses fêtes et de festivals réputés.
Nulle part ailleurs qu'à Mexico ces manifestations se sont célébrées avec autant d'enthousiasme. Cette joie populaire est à l'unisson de l'exubérance artistique qui se manifeste à travers l'architecture et les trésors laissés par l'histoire. Mais, le revers de la médaille est moins réjouissant ; air pollué par les fumées de toutes sortes (industries, voitures) et bidonvilles surpeuplés constituent le trait le plus marquant de la capitale. A cela s'est ajouté le terrible tremblement de terre de 1985 qui a détruit des quartiers entiers d'habitants, non prévues pour ce genre de catastrophe qui se renouvelle souvent dans cette région du monde particulièrement sensible aux mouvements telluriques.
Mexico s'étale sur 2 357 km² ; elle s'est développée à partir de Tenochtitlàn, l'ancienne capitale de Montezuma, l'empereur aztèque, et le palais Hermàn cortés, le conquistador espagnol. Les grandes civilisations modernes sont le stade olympique et, pour les amateurs de corridas, les plus grandes arènes du monde, d'une contenance de 60 000 places. Des églises d'époque coloniale et d'élégantes plazas voisinent avec des bâtiments ultra-modernes, à la construction desquels ont été associés des maîtres de la décoration murale comme Diego Rivera. Culturellement, le Mexique a produit des maîtres de la décoration murale (José Clemente Orozco, David Alfaro Siquieros), de grands architectes (Luis Barragan, Pedro Ramirez Vasquez), de grands écrivains (Octavio Paz, Carlos Fuentes), les œuvres des uns et des autres sont fortement imprégnées de la culture indienne qu'on retrouve dans le plupart des manifestations artistiques, comme la danse et le folklore.

HISTORIQUE : L'histoire grande et tragique du Mexique se prolonge dans les transes de la terre. Et ce pays, né dans la violence, ne cesse de courir après les fruits de ses richesses.
Le mexique a plus fasciné les étrangers pour ses richesses que pour son potentiel et ses possibilités de peuplement. Des tonnes d'argent arrachées à ses mines ont pris la route de l'Espagne, mais aucune immigration massive, comme aux Etats-Unis, n'a tenté de peupler ses côtes et ses plateaux. Les 7 à 8 millions d'indiens qui y vivaient à l'arrivée de Cortés ont profondément marqué sa culture, et les Mexicains exaltent cette indiannité pour bien se différencier d'avec leur voisin du Nord. Si, dans son ensemble, la classe dirigeante est plutôt d'allure européenne, de grandes figures comme juàrez ou Zapata ont puisé leurs origines indiennes l'essentiel de leur popularité. Pourtant, c'est dans les régions, les plus déshéritées que vivent encore les Indiens proprement dits.
De 1914 à 1917, la révolution ouvre une longue période de troubles. Des revendications agraires, ouvrières et nationalistes se mêlent à la lutte pour le pouvoir que se livrent les différents chefs des factions, appuyés ou non par les Etats-Unis : Pancho Villa, Emiliano Zapata, Venustiano Caranza et Alvaro Obregon.
De 1934 à 1940, sous la présidence de Lazaro Cardenas sont établies les bases d'un système politique au centre duquel se trouve le parti dénommé, depuis 1946, Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI). Ce parti maintiendra son hégémonie sur le pays jusqu'en 2000.
1994, tandis que la zone de libre-échange (ALENA), créée avec les Etats-Unis et le Canada en 1992, est instaurée, le gouvernement est confronté à la révolte des paysans indiens dans l'Etat de Chiapas représentée par le sous-commandant Marcos.
2006, le pays connaît une montée de l'insécurité, liée notamment à l'essor du trafic de drogue.
CARTE DU MEXIQUE
Cliquez pour le zoom sur la carte
AUTRES CARNETS DE VOYAGES
ET PHOTOGRAPHIES






Haut de Page
© Chris2neuX - 2014Tous droits réservés